Propos diffamatoires: Réaction de l’ABFT

Publié le: 3 février 2015

Depuis plusieurs semaines, l’ABFT fait l’objet sur différents réseaux sociaux d’une campagne de dénigrement systématique animée par des personnes qui font partie du récent groupement nommé FFT. En supprimant les commentaires qui démontrent leurs mensonges, ils ne souhaitent laisser que le résultat de leur travail de dénigrement et manipulation. Nous ne réagissons habituellement pas à de tels actes qui sont bien éloignés des valeurs du Taekwondo que nous nous efforçons de transmettre via notre travail quotidien.

Toutefois, plus récemment, l’ABFT se voit être à nouveau la cible de la FFT qui ne manque aucune occasion pour salir l’image de la fédération. Des propos virulents ont été rédigés à notre encontre notamment sur une interdiction de participation au championnat de Belgique qui aurait été émise par l’ABFT à l’encontre de la FFT.

Alertée par ces pratiques, l’ABFT ne pouvait laisser pareils propos sans réponse et ainsi porter atteinte à son image et ses projets. L’ABFT soutient fermement le taekwondo en Belgique mais s’inscrit en faux contre la diffamation et le mensonge. Nous nous devons donc de réagir à ces propos diffamatoires.

 

Le championnat de Belgique en fausse polémique

Comme vous le savez, l’ABFT est membre de la ligue nationale BTUBT. Chaque année, cette ligue nationale délègue l’organisation du championnat de Belgique de Taekwondo à l’une de ses fédérations membres, à savoir l’ABFT, le VTB ou la TVDSG. La rencontre nommée « Championnat de Belgique » est donc une activité propre à la ligue nationale dont nous faisons partie et n’est en rien contraignante dans l’avenir des sportifs, même des plus jeunes. Nous n’utilisons d’ailleurs les résultats de cette compétition que pour l’établissement du ranking ABFT, qui est un classement des sportifs francophones affiliés à notre fédération.

De plus, si une telle activité peut être organisée, c’est avant tout grâce, entre autres, au soutien financier de l’ensemble de nos membres via leurs cotisations annuelles. Dans le souci du respect que nous portons à nos affiliés, nous n’autorisons donc que les membres étant en règle de licence-assurance 2015 à participer au championnat de Belgique.

A ce jour, aucun membre de la FFT n’est affilié à l’ABFT et aucun membre n’entre donc dans les  critères établis par la BTUBT pour participer au championnat de Belgique.

 

La proposition de l’ABFT

Toutefois, toujours dans un souci de permettre à tous et toutes de participer à cette  manifestation sportive, la FFT a reçu un courrier officiel de notre part leur signalant qu’une simple inscription à l’ABFT suffirait pour respecter les critères établis par la BTUBT et donc autoriser leurs membres à participer au championnat de Belgique. De plus, afin de permettre cette régularisation dans les meilleures formes, l’ABFT a réussi à reporter par deux fois la date limite d’inscription au championnat de Belgique afin de laisser à chacun le temps de réunir les documents nécessaires. Cette date est désormais fixée au mercredi 04 février 2015, à minuit.

Aujourd’hui, malgré tout notre bonne volonté, la FFT a décidé de choisir la diffamation plutôt que l’unification. Bien pire, ce groupement veut désormais utiliser ce qu’il estime être une injustice afin de se placer en victime de cette situation alors qu’une simple régularisation permet leur participation à cette activité.

 

L’ABFT face aux propos émis

Nous ne réagissons d’ordinaire pas aux critiques car nous sommes conscients qu’il y a toujours possibilité d’améliorer notre travail et par-là même l’image du Taekwondo en Belgique. Mais lorsque des propos aussi nuisibles portent atteinte au Taekwondo et qui sont de plus colportés par un groupement qui se dit être l’avenir du Taekwondo belge, nous ne pouvons pas rester silencieux.

Nous restons totalement ouverts à la critique constructive et aux conseils qui peuvent être prodigués par chacun. Mais à partir de ce jour, après consultation de notre avocat, l’ABFT décidera de mener des actions en justice à l’encontre de toute personne mal intentionnée essayant de porter atteinte ou portant atteinte à la réputation, à l’image et aux projets de la fédération.

Nous continuerons donc à défendre les valeurs de notre sport, à défendre les droits de nos membres et surtout à accepter toute personne qui souhaite nous rejoindre afin de poursuivre le développement du Taekwondo et cesser ces guerres politiques infantiles qui ne font que détruire l’image du Taekwondo en Belgique.

Nos partenaires